La Grande Confluence
Un festival des arts du mouvement, cirque, danse et convivialité
Du 8 au 11 juillet 2021 | 
Entraygues-sur-Truyère, Aveyron

 

Les spectacles

3D

De Jonathan Guichard, concepteur, compositeur – Cie H.M.G

Avec en alternance Jonathan Guichard et Jules Sadoughi, et Mikaël Le Guillou, sonorisateur interprète

3D---Credit-João-Paulo-Santos---1---cop

À la croisée du cirque chorégraphique, de la musique concrète et du théâtre muet, 3D est une pièce de cirque pour l’espace public.

Au centre du plateau, une courbe de bois contrainte par une ligne métallique : c’est un arc de taille humaine, une extension du corps, une prothèse pour le jeu du mouvement. Cela se décline en 3 dispositions, dans un espace à 3 directions.

Le corps s’y mêle, s’y enveloppe ou le traverse, autant que le son s’y frotte, résonne et vibre.

Les situations se construisent par mouvements sonores.

Ici ne sont graves que les sons. Le jeu acrobatique avec cette singulière structure de cirque explore les volumes pour mettre en perspective un rapport ludique à la matière, à l’espace, à l’autre. 

Durée : 40 mn

vendredi 9 juillet à 19h, samedi 10 juillet à 20h et dimanche 11 juillet à 18h

Chute ! Conférence spectaculaire

De et avec Matthieu Gary et Sidney Pin – Cie La Volte

Chute_Vasil Tasevski 2.jpg

Passant constamment de l’humour à la virtuosité, les deux acrobates font le pari de dédier un spectacle entier à la chute.

 

Quoi de mieux que la chute pour questionner le risque ? Le duo va donc disséquer, analyser, explorer pendant près d’une heure, la chute sous toutes ses formes : Physique, symbolique, psychologique, philosophique, la chute savamment décortiquée passe au microscope. Volontaire ou subite. Recherchée ou redoutée. Drôle ou douloureuse. Se laisser choir, se jeter, tomber, s’affaler, se faire mal, se relever… C’est qu’il y a beaucoup à dire. Les idées tombent (elles aussi) les unes après les autres et sont immédiatement partagées avec le public assis tout autour de la piste carrée, à l’écoute. Une conférence criblée de travaux pratiques en quelque sorte.

Durée : 52 mn, à partir de 8 ans

Vendredi 9 juillet à 20h et samedi 10 juillet à 19h

Avec le soutien de l’Onda - Office national de diffusion artistique

Retrouvez les acrobates de la Volte samedi 17 juillet à 17h au gymnase de Mur-de-Barrez, pour une étape de création de leur nouvelle pièce « De bonnes raisons ».

Entrée libre sur réservation : contact@carladez.fr

En partenariat avec la Mairie de Mur-de-Barrez

Dans ton cirque

Association du Vide

Duo de corde lisse, avec Fragan Gehlker, Viivi Roiha, Anna Tauber et Adrien Maheux

Dans-ton-cirque-fb.jpg

Dans ce duo, c’est sans doute la question du lien , de la solidarité et de l’amour qui est la plus visible derrière le geste circassien. Et dans ce parcours entre corps et corde où la tendresse est gage de survie, les deux circassiens inventent un langage singulier dans les airs.

Ils balancent dans le vide leur talent et leur courage, tiennent à 10 mètres du sol à la force du poignet, attrapent en plein vol un corps fragile, changent de costume en un clin d’oeil. Des exploits, des paillettes, des mots, des trompettes, des artifices et des roulements de tambours… Mais à quoi ça sert ? Cymbale ! Cette question, ils se la posent sérieusement et tentent d’y répondre de leur mieux. Alors, venez voir !

Durée : environ 30 mn, tout public

Vendredi 9 et samedi 10 juillet à 21h30

Avec le soutien de l’Onda - Office national de diffusion artistique

Horizon

De Chloé Moglia – Cie Rhizome

HORIZON---Rhizome---Scènes-de-rue-©Etie

Un temps suspendu pour explorer la pesanteur, et les variations infinies de ce qu’on nomme, parfois trop rapidement, le vide. On pourrait le dire comme ça : il y a ceux qui travaillent par accumulation, et ceux qui travaillent par soustraction. Et puisque, sans conteste, Chloé Moglia fait partie de cette seconde catégorie, on pourrait se pencher et approfondir. Que reste-t-il quand on a tout enlevé ?

Pour une suspensive, la réponse se formule ainsi : une ligne, un corps, l’air et la gravité… Cela semble peu mais c’est inépuisable : la ligne devient un véhicule à conduire et à dompter, le corps se métamorphose et joue de son poids comme de sa légèreté, agile et puissant tout ensemble, alors que l’air se module sans cesse d’infinies variations au gré de l’agitation des particules… Paris Quartier d’Eté

Durée : environ 30mn

Dimanche 11 juillet à 19h

Crédits photos : João Paulo Santos pour 3D, Vasil Tasevski pour Chute !, Alain Julien / Le Palc pour Dans ton cirque, et Etienne Rue pour Horizon